29 sept

Comment bien acheter une maison à Rognes ?

vente maison

Est-ce le bon moment d’acheter une maison à Rognes ? Pas sûr, les prix immobiliers repartent à la hausse, le pouvoir d’achat immobilier diminue, l’avenir des taux de crédits reste incertain, les aides de l’État sont recentrées sur certains territoires… Et pourtant. Et si la conjoncture était moins noire que ce que l’on pourrait craindre ? S’il suffisait de se poser un instant et de faire le point. Vous voulez acheter une maison à Rognes ? Pour ne pas vous tromper, suivez le guide.

Le marché vous permet-il de le faire ?
S’il y a bien un secteur en constante évolution, c’est celui de l’immobilier. Entre les prix, les taux, la fiscalité, les différentes lubies des gouvernements, la réglementation… Avant d’acheter une maison à Rognes, assurez-vous que la conjoncture est faite pour vous. Emmanuel Macron fait des économies dans le domaine du logement, son gouvernement revoit tout. Tenez-vous informé !

Les conditions sont-elles encore bonnes à saisir ?
Bien sûr, les taux sont légèrement remontés, mais est-ce vraiment si ennuyeux ? Et si, en réalité, les conditions d’accès au prêt immobilier étaient toujours très avantageuses ? Figurez-vous que, pour un crédit sur 20 ans avec une mensualité de 1 000 €, vous pouvez espérer emprunter 210 630 € contre 200 108 € en septembre 2016, soit 5,26% de plus. Profitez-en avant qu’il ne soit trop tard !

Faut-il acheter un bien neuf ou ancien ?
C’est une histoire de goût. Le neuf, c’est bien, mais c’est très cher. Sans compter que tous les pavillons nouvellement construits grignotent la campagne. C’est donc moins écologique. Une maison à Rognes déjà existante aura bien des atouts : plus de charme, moins coûteuse, plus de choix, une présence en centre-ville… En revanche, il y aura peut-être des travaux à prévoir et, dans l’ancien, les frais d’acquisition sont plus élevés : 7,5 % en moyenne contre 2,5 % dans le neuf. A retenir : dans l’ancien, vous pouvez négocier !

O.D. / Bazikpress © herreneck

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée